La rosacée !

Cette maladie chronique de la peau apparait en général vers l’âge de 30 ans, principalement chez les adultes ayant la peau claire et les yeux clairs, et se manifeste par des rougeurs localisées sur tout le visage (joues, nez, front, menton). Le stress, La chaleur, l’effort physique, le froid, ainsi qu’une tendance à rougir facilement sont autant de facteurs pouvant accentuer l’apparition des poussées pigmentaires.

Avec le temps, la rosacée peut évoluer en couperose de petits vaisseaux sanguins dilatés qui apparaissent sur les joues et le nez, et des boutons rouges, appelés pustules ou papules, peuvent également émerger sur le nez. Si vous êtes sujet à ces manifestations cutanées, par mesure de sécurité, demandez l’avis d’un dermatologue.

Les signes de la rosacée :

  • Des rougeurs persistantes aux joues, au nez, au menton ou au front sont un signe distinctif de la rosacée.
  • Un épaississement de la peau du nez, des oreilles ou du menton.
  • Des bosses et des boutons (papules et pustules) rouges et enflammés sur les joues, le menton ou le front sont un signe courant de la rosacée.
  • De minuscules vaisseaux sanguins visibles sur les joues et le nez .
  • La personne atteinte a les yeux rouges et irrités, et l'impression d'avoir du sable dans les yeux. Ses paupières peuvent aussi devenir rouges et encroûtées.

Un traitement par crème, hydratation et protection :

 Si la rosacée est légère, le dermatologue prescrit une crème apaisante pour la peau sensible. Les peaux souffrant de rosacée doivent en outre être bien hydratées au quotidien, avec des produits cosmétiques adaptés aux peaux sensibles et réactives afin de ne pas décaper l’épiderme.

Les causes de la rosacée

Un effort physique peut être à l’origine d’une dilatation des vaisseaux sanguins provoquant l’apparition de rougeurs :

  • Des bactéries de type Demodex Folliculorum, une espèce d’acariens issus du microbiote cutané, sont également susceptibles de causer la rosacée.
  • L’eau chaude en contact avec le visage est indéniablement un facteur de l’émergence de rougeurs.
  • Le soleil peut aussi être à l’origine de réactions épidermiques provoquant l’apparition de fortes rougeurs.