Le stress, les infections de cuir chevelu, les carences en nutriments, changements climatiques, etc. peuvent être à l’origine d’une chute de cheveux grave plus que la normale. Vous devez savoir que vos cheveux traduisent beaucoup de vos états de santé, la chute capillaire est souvent l’un des signes qui nécessite un traitement profond.
La perte de cheveux (en dehors d’un traitement de chimiothérapie peut provoquer la chute) est tout à fait normale puisque nous perdons tous entre 50 et 100 cheveux par jour, certains un peu plus en fonction de l’âge, du type de cheveux, de la saison ou encore de l’hérédité.

 

Le cycle de vie d’un cheveu

Le cheveu pousse de 1 mm chaque 3 jours ce qui correspond à environ 12 à 15 cm par an. La phase de pousse est de 3 à 6 ans et la phase de repos est de 3 semaines pendant lesquelles le cheveu meurt et sa phase de chute va s’étendre sur 3 mois environ.

L’automne est une saison réputée comme propice à la chute de cheveux suite aux variations hormonales en réponse à la luminosité, mais des périodes de stress ou les perturbations hormonales comme la ménopause ou la grossesse, peuvent provoquer une chute de cheveux chez la femme. Dans le cas où la chute vient après une grossesse, pas d’inquiétude car les femmes retrouvent alors l’intégralité de leur capital capillaire dans l’année suivant la naissance du bébé.

Traitement et astuces pour éviter l’évolution de chute capillaire

Le traitement de la chute capillaire varie selon les causes qui ont déclenché la perte des cheveux:
Grossesse et accouchement : vous pouvez appliquer une lotion spécifique destinée à renforcer la kératine et à apporter plus de vitamines à vos cheveux. En choisissant un produit dont l’action est centrée sur la racine, vous obtiendrez des cheveux plus solides. 
Malnutrition ou carences : Un traitement basé sur l’apport de vitamines B5, B6 et B8 renforce la fibre capillaire. L’utilisation d’au moins 3 mois (c’est la condition obligatoire !) des compléments alimentaires permettent d’améliorer l’aspect des cheveux et de redynamiser le cycle de cheveu
Routine quotidienne : arrêtez l’utilisation des produits agressifs qui traumatisent ses cheveux. Avoir une brosse à cheveux adaptée et essayer de ne pas tirer sur ses cheveux. Et l’idéal c’est de masser, avec le bout des doigts le cuir chevelu pour activer la microcirculation et rend le cheveu plus réceptif aux soins spécifiques.
Il est conseillé de consulter votre médecin au cas où la perte s’est développé même après essayer ces astuces.


Ainsi, s’il est normal de perdre quelques cheveux par jour, mais il sera nécessaire de consulter son médecin si :

  •  La chute est de plus de 200 cheveux par jour,
  •  Elle s’éternise car cela peut être lié à un problème médical sous-jacent
  •  Ou encore dans le cas d’une perte de cheveux pathologique que l’on appelle l’alopécie.